acTTTus #7 – Le coup de cœur : SerboVerb, de la recherche fondamentale en linguistique à une application mobile

SerboVerb, de la recherche fondamentale en linguistique à une application mobile
Parce que les apprenants du serbe langue étrangère sont confrontés à de réelles difficultés lorsqu’ils essaient de maîtriser la conjugaison des verbes, une équipe de linguistes du laboratoire CLLE a développé, entre 2017 et 2019, le « Bescherelle » serbe avec une base de plus de 20 000 verbes.
Une équipe de linguistes du Laboratoire CLLE (CNRS & UT2J) menée par Dejan Stosic (MCF en Sciences du langage), en partenariat avec la Faculté de Philologie de l’Université de Belgrade, a développé entre 2017 et 2019 une application web, Android et iPhone « SerboVerb » permettant d’accéder à la conjugaison des verbes en serbe. La raison en est la grande complexité de la flexion verbale en serbe et le manque d’un tel outil sur le marché.
« Au moment du démarrage du projet, aucun support de ce type n’existait sur le marché pour le serbe. D’un point de vue pédagogique, cette application est une innovation importante visant à dynamiser et à moderniser l’enseignement du serbe aux étrangers. Elle est entièrement gratuite et diffusée via Google Play, AppStore et un site dédié (https://serboverb.com). Les cibles de l’application sont des universités et écoles dans le monde entier où le serbe est enseigné comme langue étrangère, ainsi que les particuliers qui apprennent le serbe comme langue vivante », explique Dejan Stosic (MCF en Sciences du langage) – Laboratoire CLLE (UMR 5263, CNRS & UT2J).

Conjugaison du verbe žonglirati ‘jongler’

Conjugaison du verbe simulirati ‘simuler’

Qu’est-ce qu’un conjugueur ?
Un conjugueur est un programme conçu pour générer les formes fléchies d’un verbe, ou bien pour situer telle ou telle forme verbale dans le bon paradigme (ou « temps verbal »). Les conjugueurs permettent, par exemple aux apprenants ne connaissant pas la forme de l’imparfait de l’indicatif du verbe savoir, d’accéder aux formes savais, savait, savions, savaient, etc. De même, un apprenant ne connaissant pas la forme sachions pourra accéder à l’infinitif savoir et, à partir de là, trouver son sens dans le dictionnaire. Les conjugueurs sont par ailleurs souvent utilisés pour vérifier l’orthographe d’une forme verbale donnée.
Pourquoi SerboVerb ?
Le serbe est parlé par environ 9 millions de personnes, principalement en Serbie, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie et au Monténégro. Les apprenants du serbe langue étrangère sont confrontés à de réelles difficultés lorsqu’ils essaient de maîtriser la conjugaison des verbes. Les enseignants de serbe langue étrangère sont également démunis face à ce manque.
Un tel outil pédagogique, fondamental pour l’apprentissage du serbe langue étrangère, est d’autant plus indispensable qu’il n’existait pas de manuel de conjugaison classique tel que le « Bescherelle » pour le français, ou de modules web ou bien encore d’applications pour mobiles.
L’application SerboVerb répond à un besoin socio-économique croissant d’apprentissage du serbe par des étrangers (francophones et autres), directement lié à une présence grandissante, en Serbie, à la fois d’entreprises et d’étudiants étrangers d’origines variées.
Le développement de l’application a été soutenu par la Cellule Valorisation de l’UT2J dans le cadre de l’appel à projet EPSI 2017 (Émergence de Produits et de Services Innovants issus de la Recherche) et par Toulouse Tech Transfer dans le cadre d’un programme de maturation. L’ensemble des données est hébergé sur les serveurs de la TGIR (Très Grande Infrastructure de Recherche) Huma-Num.

Conjugaison du verbe aranžirati ‘arranger’

Dans le détail, SerboVerb ce sont :
Avec une interface d’interrogation ergonomique, SerboVerb exploite une base de plus de 20 000 verbes, réguliers et irréguliers. Tout verbe est conjugué à tous les temps, personnes, nombres et genres. On retrouve également un module d’édition et de gestion des données, un module de gestion des utilisateurs, ainsi qu’un blog qui a pour vocation de devenir la vitrine du projet.
Quelle que soit la version de l’application, SerboVerb permet d’effectuer des requêtes très rapides grâce à un moteur de recherche performant, avec le remplissage automatique. D’autres développements sont envisagés dans le futur : un module dictionnaire (serbe-français et serbe-anglais), un module de prononciation des formes fléchies présentes dans la base de données, ainsi que la création de ressources pédagogiques en ligne en rapport avec l’apprentissage de la conjugaison.
Si vous souhaitez explorer plus en profondeur l’application et l’apprentissage du serbe, voici quelques verbes bien savoureux : voleti ‘aimer’, raditi ‘travailler’, pevati ‘chanter’, reći ‘dire’, jesti ‘manger’, kulirati ‘to be cool’…