acTTTus#11 – La tribune du lauréat – Jean-Philippe Combier

A chaque nouvelle acTTTus, la parole est donnée à un lauréat des Trophées de la Valorisation de la Recherche 2020. Découvrez la tribune de Jean-Philippe Combier – Directeur de recherche CNRSLRSV, lauréat du Trophée Création d’entreprise 2020.
A l’origine de la création d’entreprise, une innovation de rupture
Biologiste moléculaire de formation, je travaille depuis plusieurs années sur les microARNs. Au cours de nos recherches au sein du laboratoire de recherche en sciences végétales (UMR UPS CNRS), nous avons montré que les transcrits primaires de microARNs codent pour des petits peptides. A partir de cette découverte, nous nous sommes posé la question d’une potentielle application de notre découverte en agronomie. Nous avons donc contacté, via le CNRS, Toulouse Tech Transfer (TTT) en 2013 pour discuter de nos résultats. TTT nous a ainsi confirmé le potentiel technologique de notre découverte et nous a proposé de nous accompagner. Cet accompagnement nous a permis de protéger nos résultats en déposant plusieurs brevets, avant de pouvoir les publier dans la revue Nature en 2015. TTT nous a aussi accompagné à travers des programmes de maturation qui ont permis de transformer notre découverte de biologie moléculaire en technologie dont l’objectif est d’utiliser des peptides naturels permettant de moduler le développement des plantes.
Micropep Technologies : l’aventure entrepreneuriale
Suite à de nombreuses discussions et réflexions, nous avons ensuite choisi de créer une activité permettant la valorisation des résultats obtenus. Après avoir identifié un porteur de projet, nous avons ainsi créé la société Micropep Technologies en 2016. En effet, nous avions constaté qu’il y avait un gros gap entre la recherche fondamentale et notamment en biologie moléculaire et les grandes entreprises de l’agronomie. La création de Micropep Technologies essaie de combler ce gap.
Suite à une première levée de fonds de 4M€ en 2018, la société compte maintenant une vingtaine d’employés et a pour objectifs d’identifier et de commercialiser des peptides d’origine naturelle pour remplacer les intrants et pesticides chimiques en agronomie.
Cette aventure est extrêmement enrichissante, on apprend énormément tous les jours, par contre c’est un nouveau métier, prenant, avec des compétences nouvelles, autres que celles d’un chercheur. Autre point principal pour la réussite du projet, c’est un bon accompagnement, à la fois pour la création de l’entreprise et également pour sa gestion auprès des équipes.

Voir le replay du LIVE des Trophées de la Valorisation de la Recherche 2020 : ICI