Communiqué de presse : une nouvelle méthode de traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Toulouse Tech Transfer et la société Glycorex dont le siège social est en Suède, ont signé un contrat d’exploitation dans le cadre de la valorisation d’une technologie développée par l’équipe de recherche du Pr Guy SERRE de l’Unité « Différenciation Epithéliale et Autoimmunité Rhumatoïde » (UDEAR – Inserm/Université Toulouse III – Paul Sabatier), aujourd’hui INFINITYInserm/Université Toulouse III – Paul Sabatier/CNRS) et du laboratoire de Biologie Cellulaire et Cytologie (LBCC) du CHU de Toulouse. L’invention porte sur une nouvelle méthode de traitement de la polyarthrite rhumatoïde, qui permet d’éliminer spécifiquement de l’organisme des patients, des auto-anticorps impliqués dans la genèse de ce rhumatisme inflammatoire chronique.
Glycorex, entreprise spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de produits d’immunothérapie extracorporelle, utilisés dans le domaine de la transplantation d’organes, a montré un fort intérêt pour la technologie et a souhaité être impliquée dans les étapes de développement et de validation clinique de celle-ci, dans le but de lancer l’industrialisation d’un nouveau dispositif médical.
Polyarthrite rhumatoïde (PR) : le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires chroniques
A ce jour, il n’existe pas de traitement curatif de la PR. La prise en charge des nombreux patients s’étale sur leur vie entière et représente un poids économique important pour le système de santé car les traitements biologiques actuellement utilisés sont particulièrement onéreux. Ils peuvent par ailleurs présenter des effets adverses et sont parfois contre-indiqués. Il existe aussi des risques de résistance à ces biothérapies, pouvant conduire à des impasses thérapeutiques.
Une immunothérapie spécifique de la PR
L’invention concerne une méthode permettant d’épurer le sang et donc finalement l’organisme des patients, d’auto-anticorps impliqués dans le maintien de l’inflammation articulaire. Le sérum des patients contient en effet des auto-anticorps spécifiques, marqueurs très précoces de la maladie, depuis longtemps étudiés par l’UDEAR et le LBCC : les auto-anticorps anti-protéines citrullinées (AAPC). Leur détection fait depuis une dizaine d’années partie des critères internationaux de diagnostic de la PR.
L’UDEAR a par ailleurs montré à l’aide de modèles in vitro, qu’en se combinant avec leurs cibles articulaires, les AAPC étaient impliqués dans l’induction et le maintien de l’inflammation.
L’ensemble de ces observations a conduit l’équipe à penser que débarrasser l’organisme des patients des AAPC devrait permettre de réduire l’inflammation, soulager les patients et prévenir les dommages articulaires.
L’équipe ayant identifié des peptides citrullinés reconnus spécifiquement par les AAPC, a développé et validé des méthodes de chromatographie d’affinité à partir de ces peptides. Elle a protégé d’abord ces peptides puis la technologie, par des brevets internationaux.
Le passage de plasma de patients sur une colonne dans laquelle sont immobilisés les peptides antigéniques spécifiquement reconnus par les AAPC, permet à ces peptides de capturer les seuls AAPC, tous les autres anticorps traversant la colonne. Adaptée à l’épuration extracorporelle, la méthode permettra de faire circuler le sang des patients dans des colonnes qui captureront les seuls AAPC, délétères bien qu’ultra-minoritaires, et laisseront tous les autres anticorps, utiles, rejoindre la circulation du patient avec le sang réinjecté.
Des tests sur prototypes développés avec Glycorex
Glycorex produit et vend des solutions d’immunothérapie extracorporelle adaptées à la transplantation d’organes, permettant notamment d’éliminer spécifiquement les anticorps dirigés contre les antigènes des groupes sanguins A et/ou B. L’entreprise développe également ce type de produits pour l’élimination d’auto-anticorps présents dans le sang des patients atteints de myasthénie.
Identifiée par Toulouse Tech Transfer (TTT), la société a montré son intérêt pour la technologie développée par les équipes de l’UDEAR et du LBCC, et a souhaité participer au pré-développement et à la validation clinique de celle-ci, avant de lancer l’industrialisation du dispositif médical dérivé.
L‘efficacité de cette méthode a d’ores et déjà été démontrée dans les conditions de laboratoire.
Un programme de pré-développement, conduit dans le cadre d’une collaboration entre TTT, les équipes de Glycorex et les équipes académiques, a en effet montré que la technologie, transférée dans l’environnement technique propre de Glycorex avec les peptides identifiés par les chercheurs de l’UDEAR et du LBCC, permet d’épurer les AAPC du plasma de patients avec une très haute efficacité. Ce programme a été conduit sur des échantillons provenant d’un nombre important de patients et des volumes conséquents de plasma.
Glycorex réalise actuellement les tests nécessaires à la validation de ses prototypes avant leur utilisation dans des essais cliniques. Ceux-ci seront réalisés à Marseille dans le cadre d’une collaboration liant Glycorex, les équipes académiques toulousaines et les départements de Rhumatologie et d’Hémaphérèse de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (Pr Jean ROUDIER et Drs Nathalie BALANDRAUD et Pascale POULLIN).
Si ces essais sont concluants et les certifications nécessaires à la mise sur le marché de ce nouveau dispositif médical obtenues, cette immunothérapie spécifique qui repose sur l’aphérèse des AAPC, trouvera vraisemblablement sa place dans le parcours de soins actuels de la PR, en complément des anti-inflammatoires, du Méthotrexate et des diverses biothérapies.
Télécharger le communiqué de presse : ICI

WEBINAIRE : Maturation SATT & MATCH : Appel à défis technologiques

Le pole Agri Sud-Ouest Innovation et les 3 SATT du Sud-Ouest (Aquitaine Science Transfert à Bordeaux, AXLR à Montpellier et Toulouse Tech Transfer à Toulouse) se sont associés pour favoriser les liens public-privés et vous invitent au webinaire du 21 avril 2022 à 11h00 pour vous présenter l’appel à défis technologiques.

Vous avez un développement d’innovation en tête, vous avez des verrous scientifiques à lever et vous souhaitez travailler avec des laboratoires de recherche ?

Pour y répondre, les 3 SATT du Sud-Ouest pourront, identifier un laboratoire de recherche adéquat, si ce n’est déjà fait, et élaborer avec vous une feuille de route pour mettre en œuvre le projet avec à la clef des possibilités de financement selon les critères d’éligibilité.

Ce webinaire, d’une heure, vous précisera les modalités pratiques de l’appel à défis technologiques et les SATT vous présenteront leurs accompagnements et leurs offres.

Alors, prêt à relever le défi de lancer un défi ?

Détails et inscriptions : ICI

AMI : Appel à Manifestation d’Intérêt ALIMENTATION DURABLE ET FAVORABLE A LA SANTE

Description de l’AMI
L’appel à manifestation d’intérêt a pour but de d’identifier et d’accompagner des projets issus des résultats de recherche pour les valoriser au travers de transfert d’innovations aux acteurs sociaux économiques ou via la création de start-up.
Toulouse Tech Transfer mettra à disposition tous ses moyens (investissement technique, PI, commerce, accompagnement création d’entreprise si nécessaire) pour soutenir ces nouveaux projets s’ils sont retenus.
Périmètre de l’AMI
Cet appel s’adresse à tout personnel de recherche rattaché à un établissement de recherche de l’académie de Toulouse et ayant un projet de développement dans le domaine de la Stratégie d’Accélération Nationale « Alimentation durable et favorable à la santé ».
Les projets peuvent cibler par exemple :
  • Le lien entre alimentation et santé (microbiote, etc..);
  • Les protéines végétales pour l’alimentation humaine et les nouvelles sources de protéines (insectes, algues, champignons);
  • L’Aliment du futur (enrichissement via fermentation etc…);
  • L’amélioration des technologies de production;
  • L’amélioration de l’information du consommateur.
Processus de sélection
Après analyse des dossiers, un Comité d’Expertise se réunira afin d’échanger sur les dossiers. Le Comité est constitué de TTT et, le cas échéant, d’autres experts du domaine. A l’issue de l’analyse réalisée par le Comité, un retour à chacun des porteurs sera effectué et les porteurs présélectionnés seront accompagnés par TTT afin d’affiner le projet de valorisation.
Accompagnement proposé
Seuls les projets jugés suffisamment matures pourront être présentés aux organes décisionnels de TTT afin de demander un investissement adapté , par exemple afin de financer une preuve de concept technique et sa valorisation auprès d’industriels ou d’une création de start-up. Les montants investis, en fonction de la maturité du projet et de son potentiel économique, pourront aller de 10 k€ à 250 k€.
Calendrier
Cet AMI est ouvert du jeudi 31 Mars 2022 au mardi 31 Mai 2022.
Au cours de l’analyse des projets, les porteurs de projets pourront être contactés. Les résultats seront rendus par e-mail au plus tard le 31 Juillet 2022 Les chefs de projets de TTT, reviendront vers les porteurs de projet pour constituer la feuille de route de l’accompagnement de leur projet.
Comment ?
Le formulaire à remplir pour le dépôt des pré-projets est disponible ci-après.
Ce formulaire est à envoyer complété à l’adresse suivante : amisa@toulouse-tech-transfer.com
Téléchargez l’Appel à Manifestation d’Intérêt : ICI
Téléchargez le formulaire de candidature : ICI

ACTU : NeoVirTech & VirHealth annoncent la création d’une alliance stratégique

VirHealth SAS et NeoVirTech SAS annoncent la création d’une alliance stratégique visant à créer l’une des plateformes privées de désinfection virale les plus avancées d’Europe.
VirHealth et NeoVirTech unissent leur expertise en virologie pour offrir à leurs clients l’une des plateformes de mesure et de R&D en désinfection virale la plus étendue en France et en Europe. Cette alliance permettra aux partenaires de combiner leurs expertises respectives dans une offre intégrée visant à accroître les connaissances sur la persistance des virus dans l’environnement, les procédures de désinfection des virus et à fournir à leurs clients des mesures de pointe.
Lire le communiqué de presse : ICI
Logo NeoVirTech

Valorisation de la recherche

La recherche publique c’est votre avenir, la valorisation est là pour la construire ! Réseau C.U.R.I.E.
Valoriser, c’est détecter les inventions des laboratoires de recherche publique et les accompagner pour qu’elles deviennent ces innovations qui font votre quotidien.
En savoir plus : www.mon-quotidien-avec-la-recherche-publique.fr

acTTTus#16 – Le coup d’œil – Le LMDC œuvre pour Notre Dame de Paris

La Division de Transfert de Technologies (DTT) du LMDC (Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions) de Toulouse intervient sur des dimensionnements, des expertises et des sinistres d’ouvrages variés comme des barrages, des centrales nucléaires, des ponts, des bâtiments, des tunnels ou des monuments historiques au niveau local, national et international.
Le 15 avril 2019, l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a provoqué un choc retentissant en France et au-delà des ses frontières. La reconstruction de ce joyau du gothique pour 2024 a été jugée comme prioritaire par le Président de la République Française. La phase de diagnostic post-incendie de la tenue de cet ouvrage emblématique en maçonnerie est donc rapidement devenue un sujet à enjeux politiques, touristiques et industriels.
Pierre Morenon, responsable des méthodes numériques au sein de la DTT, participe depuis plus d’un an et demi au groupement d’experts « structure » du chantier pour le compte de l’établissement public aux côtés des architectes en chef des monuments historiques et des bureaux d’études spécialisés. « Je réalise des calculs de la structure, principalement des voûtes et des arcs-boutants, pour établir les marges de sécurité résiduelles après les dégradations générées par l’incendie et l’eau d’extinction projetée par les pompiers. »
Les résultats permettent aux ingénieurs et aux architectes de prendre des décisions stratégiques concernant la reconstruction ou, le cas échéant, le renfort de l’ouvrage.
« Les modèles numériques utilisés dans cette étude sont le fruit de 20 ans de recherche au sein du LMDC de Toulouse. Ces méthodes de calculs non conventionnelles pour des ingénieurs permettent de prendre en compte les spécificités mécaniques des maçonneries de pierre, notamment leurs multi-fissurations. » Dans le consortium d’expert, d’autres modèles universitaires français sont déployés pour fiabiliser les résultats.
« Cette tragédie patrimoniale peut être également vue comme une opportunité incroyable d’étudier finement la stabilité et le comportement mécanique de cet ouvrage emblématique. »
Parallèlement, la DTT participe à la réalisation de mesures sur site qui ont pour but de nourrir les modèles numériques du diagnostic mais aussi le projet de recherche ANR DEMMEFI auquel participe activement le LMDC pour les 3 prochaines années.
La DTT joue ainsi parfaitement son rôle en appliquant les dernières découvertes des chercheurs en génie civil toulousains pour des enjeux industriels à fortes valeurs ajoutées tout en promouvant le LMDC sur ce projet emblématique, surnommé « le chantier du siècle ».
Le Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC) est un laboratoire universitaire de recherche dans le domaine de la science des matériaux et des structures de Génie Civil. Ses organismes de tutelle sont l’Université Toulouse III Paul Sabatier et l’INSA Toulouse. Plus de 50 enseignant-es chercheurs-euses réalisent leur recherche au LMDC.
La Division Transfert de Technologies, rattachée à Toulouse Tech Transfer, a pour objectifs :
  • Assurer l’interface entre la recherche et les entreprises
  • Être un support aux entreprises du secteur de la construction
  • S’informer des problématiques techniques rencontrées par les entreprises
La DTT fonctionne sur une convention INSA ToulouseUniversité Toulouse III Paul SabatierTTT.
L’équipe composée de 4 personnes agit sur :
  • Assistance technique
  • Étude des propriétés des bétons (mécanique, durabilité)
  • Caractérisation des matériaux, contrôle des granulats
  • Expertise judiciaire
  • Formulations de béton, mortier, coulis
  • Développement et calculs numériques à la demande
  • Calculs éléments finis de structures dégradées
  • Participation à des projets de R&D et ATEX
   

acTTTus#16 – Le coup de projecteur – Focus sur 4 start-ups accompagnées par TTT

Toulouse Tech Transfer (TTT) amorce cette nouvelle année avec l’accompagnement de 4 nouvelles start-ups : HETWA, B MOLECULAR, Sweetech et SPILEn.
TTT a pour mission d’initier et d’accompagner la création d’entreprises innovantes émanant de la recherche publique. Ainsi, TTT aide les porteurs de projets à concevoir l’entreprise qui exploitera la technologie, dès le stade de l’idée. Cet accompagnement permet d’accélérer les opérations et de se concentrer sur les choix stratégiques. Cette action s’inscrit notamment dans le plan Deeptech développé par Bpifrance.

HETWA

HETWA est un bureau d’étude en environnement qui intervient dans le domaine de la gestion de l’eau et des sols (grand cycle de l’eau).
Le fort contexte règlementaire contraint les gestionnaires de cours d’eau à bâtir des plans d’actions pour atteindre le bon état écologique des milieux. Or en France, il apparait qu’environ la moitié des masses d’eau de surface ou souterraine méritent une analyse plus approfondie alors que les outils existants pour l’aide à la décision sont insuffisants.
L’outil IndiQu’Eau développé au sein d’HETWA propose une plateforme de suivi en temps réel des indicateurs écologiques et environnementaux. La plateforme interactive est à destination des acteurs du territoire pour améliorer la compréhension de leur environnement dans l’espace et dans le temps. Avoir une vision systémique des processus territoriaux permet de prévenir et de lutter contre des problématiques telles que les phénomènes de pollution, d’eutrophisation, d’érosion, d’inondation et d’accompagner les acteurs locaux dans leurs prises de décision.
L’accompagnement de TTT
Roxelane Cakir, CEO de HETWA a été lauréate de la 1ère édition du programme Doc D’Occitanie (TTT, soutenu par la Région Occitanie) et i-PhD (Bpifrance) en 2021. Suite à son accompagnement par les équipes de TTT lors du programme Doc D’Occitanie, Roxelane finalise la maturation technique de son projet en étroite relation avec un ingénieur de valorisation mis à disposition. La start-up est également accompagnée par la cellule création d’entreprises de TTT.
#environnement #eau #aide à la décision
Laboratoire Ecologie Fonctionnelle et Environnement (équipe « EcoBiz ») – CNRSUniversité Toulouse III Paul SabatierToulouse INP ENSAT.
 

B MOLECULAR

B MOLECULAR développe des produits et services destinés à des utilisateurs finaux de la recherche publique et privée, ainsi qu’à des distributeurs d’outils de recherche. Elle permet en particulier aux scientifiques de capturer et d’étudier des protéines d’intérêt, et de développer des nouveaux outils diagnostics et traitements dans le domaine de l’autophagie qui touche un très grand nombre d’applications de recherche.
La start-up commercialise des matrices d’affinité et des kits de quantification des protéines et des lipides modifiés par membres de la famille ubiquitine. Ces molécules sont impliquées dans la régulation de la stabilité de facteurs cellulaires cruciaux notamment pour des pathologies comme le cancer et la neurodégénération. B MOLECULAR propose également des services pour l’identification de biomarqueurs et cibles cliniques potentiels d’intérêt pour ses clients en utilisant la spectrométrie de masses. Pour certaines cibles d’intérêt, la start-up développe de nouvelles molécules thérapeutiques.
La technologie développée est un outil destiné à la recherche fondamentale, clinique et pharmaceutique.
L’accompagnement de TTT
L’équipe fondatrice est composée du chercheur Manuel Rodriguez, au poste de directeur scientifique, associée à Alexandre Greco, au poste de président. Alexandre a exercé d’importantes responsabilités business auprès du secteur bancaire et a rejoint Manuel en 2021 pour structurer et exécuter le plan de développement de l’entreprise. L’accompagnement de TTT aura surtout consisté à recruter le président de la start-up et à l’aider à s’intégrer dans l’écosystème d’innovation régional, notamment pour l’hébergement et l’incubation de la start-up, la recherche de financements et les partenariats techniques et commerciaux.
#biotech #santé #protéines
Laboratoire de Chimie de Coordination (équipe « UbiCare ») CNRS.
 

Sweetech

A l’origine de la start-up Sweetech, une technologie innovante brevetée par TTT, permettant de synthétiser in cellulo des oligosaccharides d’intérêt pour la santé humaine. Cette technologie, plus écoresponsable et moins onéreuse que les méthodes de synthèse chimiques classiques permet à Sweetech de mettre sur le marché de nouvelles molécules destinées aux industriels de la santé.
Proposer des molécules actives plus douces et naturelles que des antibiotiques ou des antifongiques, qui « dérégulent le microbiote » est en substance la mission que s’est donnée la start-up. Sweetech a pour ambition de produire et de commercialiser des oligosaccharides (des glucides qui contribuent au bon fonctionnement intestinal, et à la santé de l’organisme en général) via de nouveaux procédés de fermentations innovants et brevetés. Ecoresponsables, scalables et économiquement viables, ces procédés permettent de débloquer la production à échelle industrielle de molécules rares ayant des applications dans le domaine de la santé humaine. Ces molécules pourront notamment être utiles pour lutter contre les infections fongiques. Elles permettront aux industriels de la santé de développer des outils de diagnostic, de soin et de prévention.
L’accompagnement de TTT
L’équipe de recherche composée notamment de Gabrielle Potocki-Veronese, Directrice de recherche INRAe (TBI / INSA ToulouseCNRSINRAe) & Fabien Letisse, Enseignant chercheur Université Toulouse III Paul Sabatier (TBI / INSA ToulouseCNRSINRAe) s’est montrée très intéressée par une création d’entreprise. Julien Durand, à l’époque Post Doc à TBI s’est positionné pour porter le projet de création et en devenir rapidement CEO & Co-founder de la start-up. TTT a investi dans un programme de maturation technique de 21 mois afin de réaliser la preuve de concept sur les premières souches développées au laboratoire et à accompagner Julien Durand dans la création de la start-up. Aujourd’hui, TTT est rentrée au capital de la start-up.
#biotech #oligosaccharide #thérapeutique
Toulouse Biotechnology InstituteINSA ToulouseCNRSINRAeUniversité Toulouse III Paul Sabatier.

SPILEn

SPILEn est une start-up spécialisée en génie logiciel. En misant sur l’innovation, son objectif est de proposer des outils pour mieux comprendre et intégrer les demandes des clients dans les projets de développement logiciel.
La solution TRICo de SPILEn rend accessible au plus grand nombre des techniques avancées de développement logiciel issues de secteurs de pointe comme l’aérospatial. Grâce à TRICo, les développeurs ne perdent plus de temps à développer des fonctionnalités mal définies, voire inutiles, tout en facilitant les phases de tests. Le développement logiciel étant présent dans toutes les industries, le marché est tiré par le besoin constant d’éviter les bugs tout en maitrisant les coûts.
L’accompagnement de TTT
Florian Galinier a créé fin 2020 avec quelques associés la start-up SPILEn. TTT accompagne la start-up dans le cadre d’un transfert d’une technologie développée lorsque Florian Galinier était doctorant, afin de renforcer la valeur de TRICo. Cet accompagnement a donné lieu à une prestation d’analyse du potentiel technologique par une expertise industrielle, et une phase de maturation technique va prochainement débuter. SPILEn a intégré en novembre dernier l’incubateur Nubbo pour un suivi complémentaire en lien étroit avec TTT.
#numérique #logiciel # software engineering
Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (équipe « SM@RT ») – CNRSToulouse INP ENSEEIHTUniversité Toulouse III Paul SabatierUniversité Toulouse I CapitoleUniversité Toulouse Jean Jaurès.
TTT confirme ainsi son rôle moteur dans le dynamisme économique du territoire et dans sa position de partenaire de confiance et d’opérateur mutualisé pour l’ensemble des établissements universitaires. TTT compte accélérer cette dynamique sur toute l’année 2022.

#Concours : I-Lab & I-PhD – Bpifrance

Concours d’innovation i-Lab

Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes
La 24e édition du Concours d’innovation i-Lab, financé par le Programme d’investissement d’avenir et opéré par Bpifrance, a pour objectif de détecter des projets de création d’entreprises de technologies innovantes et de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière et à un accompagnement adapté.
La date limite pour déposer les candidatures est le 1 février 2022 à 12h, heure française de métropole. Toutes les informations et documents à télécharger sont disponibles sur la page de la 24e édition du concours.
Peut participer à ce concours toute personne physique ayant pour projet la création sur le territoire français d’une entreprise de technologies innovantes, sous réserve qu’elle remplisse les conditions légales et réglementaires requises pour la création d’une entreprise.
L’entreprise portant le projet ne doit pas avoir été créée plus de deux ans avant la participation au concours.
Tous les détails et critères de sélection : ICI 

Concours d’innovation : i-PhD

Concours national d’aide aux jeunes Docteurs souhaitant créer une startup Deeptech
Pour répondre au grand défi de doubler le nombre de startups Deeptech en France, le gouvernement en partenariat avec Bpifrance a lancé le concours i-PhD, dans le cadre du Plan Deeptech. Il vise à récompenser les jeunes chercheurs porteurs de projets entrepreneuriaux mobilisant des technologies de rupture.
La date limite pour déposer les candidatures est le 22 mars 2022 à 12h, heure française de métropole. Toutes les informations et documents à télécharger sont disponibles sur la page du concours.
Peut participer à ce concours tout jeune Docteur (année de la thèse et jusqu’à trois ans après la soutenance) qui souhaite valoriser des résultats de recherche (issus d’un laboratoire de recherche publique) dans le but de créer une startup pour développer et commercialiser un produit ou un service à forte innovation technologique et à ce titre accompagné par une Structure de Transfert de Technologie.
Tous les détails et critères de sélection : ICI 

#Evènement : Les mardis de la créa le 14/12/21

La prochaine session des « Mardis de la création » aura lieu en présentiel le Mardi 14 Décembre 2021 à 17h00, au rez-de-chaussée de la Maison de la Recherche et de la Valorisation, salle DR017.
La thématique de cette nouvelle édition : « Business plan et comptes d’exploitation : les incontournables de la start-up »
Nous aurons le plaisir de recevoir : Delphine RIERA, expert-comptable, cofondatrice du cabinet d’expertise comptable RIERA LE BOULC’H & Associés, spécialisé dans l’accompagnement des sociétés innovantes et des startups technologiques, notamment vers les différents dispositifs fiscaux JEI, CIR etc.
Delphine Riera abordera les éléments financiers du business plan en explicitant notamment la démarche permettant de transcrire les hypothèses de marché et les contraintes business de l’activité de la startup en un véritable business plan. Elle agrémentera sa présentation de nombreux exemples tirés de son expérience et de l’accompagnement de dizaines de sociétés technologiques et vous aidera à « désacraliser » ce volet souvent mal-aimé ou peu apprécié des créateurs d’entreprises innovantes.
A l’issue de ce témoignage, elle répondra bien sûr à toutes vos questions.
Cette session, ouverte à tous sur inscription, s’adresse à toutes les personnes qui ont déjà créé, qui l’envisagent ou qui sont en plein processus de création.
Merci de confirmer votre présence par simple retour de mail contact@toulouse-tech-transfer.com ou par téléphone :  05 62 25 50 60 avant le lundi 13 décembre 2021.
 

acTTTus#15 – Le coup de pouce – Start-up Indiqu’Eau

Roxelane CAKIR, CEO de la start-up Indiqu’Eau nous présente sa plateforme de suivi pour la gestion de la quantité et de la qualité des eaux des bassins-versants basée sur un modèle agro-hydrologique.
Elle revient également sur son parcours : lauréate Doc D’Occitanie et lauréate IPhD 2020.
Laboratoire Ecologie Fonctionnelle et Environnement (équipe EcoBiz) – CNRS – Université Toulouse III Paul Sabatier – Toulouse INP ENSAT