Production d’hydrogène vert par triptyque

Aujourd’hui, 95% de l’hydrogène produit est fabriqué à partir d’un combustible fossile, principalement du gaz naturel, grâce au procédé de vaporeformage qui induit des émissions nocives de carbone dans l’atmosphère. Il existe un réel besoin de s’orienter vers des techniques qui utilisent des énergies renouvelables pour produire de l’hydrogène. L’électrolyse de l’eau est considérée comme une source  de production d’hydrogène vert si l’apport en électricité est issue des énergies renouvelables (solaire, éolien…). Mais ceci n’est pas le cas dans la majorité des systèmes. Notre solution : un dispositif de production d’hydrogène vert et décarboné à partir d’eau et d’énergie solaire par photocatalyse.

Procédé de production de PVB recyclé haute qualité

Le PVB est un constituant du verre feuilleté (pare-brise automobile, vitrages…) dont le taux de recyclage est actuellement très faible. Le PVB issu de la fin de vie des vitrages représente chaque année des volumes de plusieurs dizaines de milliers de tonnes qui sont généralement mis en décharge. Notre solution : un procédé consistant à détacher et/ou désincruster les éclats de verre fixés sur le PVB recueilli après le concassage des pièces en verre.

Outil générique de conception simplifiée des assemblages collés/hybrides multi-matériaux

De par son faible coût de revient et ses qualités techniques, la technologie d’assemblage par collage est aujourd’hui une solution particulièrement attractive. Elle tend dans divers secteurs comme le bâtiment ou les transports, à rivaliser avec d’autres techniques plus classiques telles que la soudure ou le boulonnage. Néanmoins, cette solution moderne reste complexe à mettre en œuvre : la conception des assemblages passe par une étape de modélisation qui requiert des outils de calcul à la fois simples d’utilisation, efficaces et précis. Deux principales familles d’outils de calcul des assemblage collés ou hybrides existent :
  • ceux basés sur la méthodes des Eléments Finis (EF) : très polyvalents mais requière un temps de calcul important
  • les formules analytiques : rapides mais restreinte en terme d’application
Notre solution consiste en un ensemble de codes exploitant la technique par « Macro Elément ».

Microsupercapacitors & Microbatteries based on 3D architecture

Microsupercapacitors & Microbatteries are extensively utilized as high energy density storage options devices for on-chip microelectronic systems. Such micro domain applications require high surface area within limited volume to maximize energy storage in compact space. 3D structures coated with active materials are thus extensively sought after for such applications. However, current coating techniques either fail to have conformal coating of 3D microstructures or require elaborate infrastructure (like ALD, CVD, etc.) under harsh conditions (high vacuum and temperature > 2000 C) with long preparation times. Our solution: The proposed technology aims to overcome these issues with ambient condition formation of 3D microstructures and conformal coating of supercapacitive active & battery materials through a facile optimized electrodeposition process.

New Design of Intrusion Prevention System for aerial fleets

Aircrafts as well as Unmanned Aerial Vehicles (UAV) are more and more organized as networks. Data exchange is becoming increasingly important with the need to perform complex functions: Traffic Management or Fleet Management (such as swarm applications). Maintaining the integrity of the aerial data network has become more and more crucial.
Wireless networks which topology can evolve randomly introduc[ing] additional security risks. To avoid undesirable consequences, it is necessary implement a security strategy. The technology presented herein is a new design of intrusion detection and prevention system which is efficient against various security threats including unknown types of attacks.
Our solution is a methodology for detecting and preventing intrusions which can operate in real complex environments (such as air transport or UAV fleets).

Stockage d’ozone sous forme solide

Le pouvoir désinfectant de l’ozone est connu et exploité de longue date, notamment dans le traitement des eaux. Ce gaz est en effet un des plus forts oxydants connus qui agit sur une large gamme de micro-organismes. Du fait de son instabilité et de sa faible durée de vie, l’ozone ne peut pas être stocké et il est toujours généré sur site grâce à un générateur d’ozone. Augmenter la durée de vie de l’ozone est un enjeu majeur.
Notre solution concerne un matériau solide capable de stocker, stabiliser, transporter et appliquer de l’ozone.

Méthode de production de lacunes réactives dans les matériaux carbonés

Les nanoparticules métalliques supportées jouent un rôle central en catalyse. Par ailleurs, les catalyseurs à atomes isolés (SAC) sont souvent présentés comme une technologie de rupture permettant de répondre aux enjeux sociétaux en raison de leur incroyable performance catalytique. Le challenge consiste à trouver un procédé permettant de créer des lacunes dans des matériaux carbonés, à la fois fiable et à haut rendement, pouvant être utilisé à l’échelle industrielle de façon à stabiliser des SAC. La technologie présentée concerne un procédé de préparation de métal sur matériau carboné permettant d’obtenir sélectivement des atomes métalliques isolés ou un mélange d’atomes métalliques isolés et de nanoparticules métalliques.

Dispositif de distribution de gaz et de liquide vers un appareil à garnissage ou multitubulaire

Les réacteurs polyphasiques à lit fixe sont des appareils traditionnels mettant en contact un gaz et un liquide, voire un gaz, un liquide et un catalyseur solide. Ces réacteurs sont largement déployés malgré leurs limites : réaction non optimale et risque d’emballement thermique. Les réacteurs monolithes se développent pour répondre à ces problématiques. Cependant, ils peinent à être industrialisés car la maldistribution des fluides à l’entrée du réacteur constitue un frein à leur déploiement.
Notre solution propose un dispositif innovant de distribution des fluides qui pourrait lever ce verrou.

Aimants permanents sans terres rares facilement intégrables

Les aimants permanents sont présents dans de nombreux dispositifs technologiques qui nous entourent. La majorité de ces aimants nécessite l’utilisation de terres rares. Elles sont couteuses et produites en quasi-exclusivité par la Chine. Face à ces enjeux stratégiques et financiers, des solutions alternatives doivent être développées pour réduire notre dépendance.
Notre solution permet l’obtention d’aimant permanent sans terres rares répondant aux besoins d’intégration et de miniaturisation des aimants.

Procédé de fabrication de pièces complexes haute performance

Dans les domaines de la métallurgie des poudres, deux technologies sont particulièrement prometteuses, d’une part la fabrication additive (FA) et d’autre part les procédés de frittage sous charge tel que le frittage flash ou SPS « Spark Plasma Sintering ». La FA permet l’obtention de forme complexe, mais au détriment de la structuration et du temps de production très important. Le frittage sous charge assure l’obtention rapide de matériaux hautes performances mais il se limite à la fabrication de pièces relativement plates et géométriquement simples.
La technologie présentée ici, en combinant 2 procédés, permet la fabrication rapide de forme complexe haute performance.