Procédé de production de PVB recyclé haute qualité

Le PVB est un constituant du verre feuilleté (pare-brise automobile, vitrages…) dont le taux de recyclage est actuellement très faible. Le PVB issu de la fin de vie des vitrages représente chaque année des volumes de plusieurs dizaines de milliers de tonnes qui sont généralement mis en décharge. Notre solution : un procédé consistant à détacher et/ou désincruster les éclats de verre fixés sur le PVB recueilli après le concassage des pièces en verre.

Stockage d’ozone sous forme solide

Le pouvoir désinfectant de l’ozone est connu et exploité de longue date, notamment dans le traitement des eaux. Ce gaz est en effet un des plus forts oxydants connus qui agit sur une large gamme de micro-organismes. Du fait de son instabilité et de sa faible durée de vie, l’ozone ne peut pas être stocké et il est toujours généré sur site grâce à un générateur d’ozone. Augmenter la durée de vie de l’ozone est un enjeu majeur.
Notre solution concerne un matériau solide capable de stocker, stabiliser, transporter et appliquer de l’ozone.

Méthode de production de lacunes réactives dans les matériaux carbonés

Les nanoparticules métalliques supportées jouent un rôle central en catalyse. Par ailleurs, les catalyseurs à atomes isolés (SAC) sont souvent présentés comme une technologie de rupture permettant de répondre aux enjeux sociétaux en raison de leur incroyable performance catalytique. Le challenge consiste à trouver un procédé permettant de créer des lacunes dans des matériaux carbonés, à la fois fiable et à haut rendement, pouvant être utilisé à l’échelle industrielle de façon à stabiliser des SAC. La technologie présentée concerne un procédé de préparation de métal sur matériau carboné permettant d’obtenir sélectivement des atomes métalliques isolés ou un mélange d’atomes métalliques isolés et de nanoparticules métalliques.

Réacteur miniaturisé sous micro-ondes

Le bénéfice de l’activation de réactions chimiques par échauffement sous micro-ondes est désormais bien établi dans un certain nombre de cas, notamment en mode discontinu. Un chauffage au cœur de la matière et dans tout le volume autorisant une augmentation de la sélectivité et du rendement d’un grand nombre de réactions ont fait que l’intérêt pour cette technique s’est très vite développé. Mais la portée reste toutefois limitée aux systèmes chimiques ayant des propriétés diélectriques compatibles. La combinaison de la miniaturisation de réacteurs opérant en continu, de l’échauffement sous micro-ondes et des propriétés intrinsèques au matériau du réacteur, ouvre des perspectives nouvelles en matière de conduite de réactions chimiques, autorisant un couplage indépendant de la nature du milieu réactionnel et une dynamique rapide. Notre solution : le réacteur proposé permet de s’affranchir du couplage ondes-matière qui constitue parfois un frein au développement de la chimie sous micro-ondes, chaque système chimique possédant des propriétés diélectriques qui lui sont propres.  

Synthèses de thiolactones – Agents de fonctionnalisation hautement réactifs

Vers des polymères, surfaces, particules de fonctionnalités adaptables, inaccessibles aujourd’hui. Les thiolactones sont des molécules organiques aujourd’hui essentiellement utilisées dans le domaine de la santé. Elles sont généralement synthétisées à partir de matières premières difficiles d’accès, via des procédés multi-étapes, spécifiques de la molécule désirée. La synthèse de polymères de fonctionnalités spécifiques est une application potentielle des thiolactones. Cependant, leurs applications industrielles dans ce domaine restent à établir, probablement due à leur difficulté d’accès. Notre solution : la solution technologique proposée est un procédé permettant d’accéder à une large gamme de thiolactones fonctionnelles, dont la plupart nouvelles, en rupture avec les technologies actuelles.

Ferromagnetic nanoparticles for induction heating and their synthesis

Under oscillating magnetic field excitation, ferromagnetic nanoparticles undergo fast heating. However particles suffer from low capacity to convert electromagnetic energy into heat that hampers their wide use. Our solution : 2 steps synthesis :
  • synthesis of Iron nanoparticles
  • carburization of nanoparticles

Liquid-tight and gas-permeable chitosan-based capsule

Insect parasitoids are a promising alternative of pesticides in the biological control approach. However, as immature parasitoid develops on or within a pest, mass production is technically complex and hardly affordable to compete with traditional pesticide strategies. Artificial rearing media are being developed with limited success.
Our solution : a capsule made of :
  • an inner semi-solid particule including e.g. feeding media and volatile components
  • an intercalary film (10 to 50nm) made of polystyrene and beeswax
  • an outer thin chitosan-based membrane (90 to 130nm)

Liquid-tight and gas-permeable chitosan-based membrane

Rearing pests or parasites of very small size in the absence of their living host is a challenge. Efficient in vitro devices are needed. Due to versatile function panel, such device may be used for wider applications.
Our solution : a membrane made of thin chitosan film (<130nm).